« Ma vision de la couture évolue comme un tableau.»

Passionné par l’artisanat, soucieux du détail et amoureux de la vie, le créateur Antonio Ortega a construit sa vie et sa carrière autour d’un rêve : celui d’accéder au monde de la Haute Couture.

Né à Morelia, ville mexicaine culturelle connue pour ses traditions artisanales, et petit dernier d’une famille de 15 enfants, sa passion pour la mode éclot à l’âge de 8 ans lorsqu’il se met à coudre secrètement un patron de robe trouvé dans un magazine, sur la machine de sa mère. Y voyant une façon exceptionnelle et personnelle de s’exprimer, Antonio Ortega se dirige naturellement vers des études de stylisme, au Mexique. Il collabore en 1994 avec la Maison de l’artisanat mexicain et y apprend les techniques et savoir-faire ancestraux comme le tressage, le tissage, la broderie ou l’ajour : des pratiques « signatures » que l’on retrouve dans ses créations actuelles.

Curieux et toujours prêt à relever des défis, le jeune homme intègre en 1996 la chaine de télévision Télévisa S.A où il excellera en tant que responsable styliste et supervisera une équipe de plus de 35 personnes. À ses prédispositions artistiques et créatives, il ajoute alors des talents de gestionnaire, qui lui offre une vision élargie du métier de créateur. Un univers qu’il quittera cependant pour poursuivre ses rêves de grandeur et devenir designer de mode.

En 2001, curieux de connaitre les racines de la Haute Couture, Antonio s’envole pour Paris et intègre l’école atelier Chardon Savard. Il collabore en parallèle avec le couturier Dominique Sirop dans son atelier de haute couture parisien. Une expérience qui confirme le souci du détail du jeune créateur qui en profite pour nourrir, épurer et raffiner son apprentissage et ses techniques. Cette même année, il lance sa griffe, empreinte de sa diversité culturelle et jouant avec les contrastes de matériaux nobles, technologiques et textiles naturels. Il expérimente les tatouages sur cuir, les finitions inachevées et les jupes twist. Il associe le néoprène ou l’imperméable à de la soie, du coton, du cachemire ou encore du bambou dans une recherche constante de « ce qui n’existe pas encore ». Très vite, ses collections se font une place lors des fashion week de New York, Montréal et Toronto.

En 2014, plus déterminé et ambitieux que jamais, il décide de donner un nouvel élan à sa maison en présentant sa dernière collection Automne Hiver 2014-2015, pendant la semaine de la Haute Couture, à Paris. Une philosophie de l’excellence et une quête de la perfection qui paye. Sa collection « Serpent, Mythe et Réalité » est piquée de sensualité, d’élégance, de raffinement, de couleurs et de vie. Des tailleurs fluides et savamment structurés côtoient des tops près du corps aux broderies romantiques ou au contraire, au design très contemporain et en mouvement. Des jupes plissées moirées ou aux découpes délicates et modernes se mesurent à des robes qui jouent les superpositions et qui frôlent parfois l’onirisme. Un style qui prône la diversité, la joie et l’assurance. Un vêtement dans lequel la femme se sent libre et avantagée. Une identité affirmée, dictée par la passion, la discipline et la ténacité. Un rêve devenu réalité.

Installé aujourd’hui à Montréal, Antonio Ortega poursuit le développement de ses Collections Coutures présentées chaque saison pendant la semaine de la Haute Couture à Paris et nourrit l’idée d’une ligne de prêt-à-porter et d’accessoires. De futurs projets à son image, jouant avec la confrontation des matières et des sentiments.

Le rêve continue…